Histoire

SNOTL - le site non officiel des Transports publics lausannois

En 2011, les TL exploitent un réseau de 10 lignes de trolleybus, 25 lignes d'autobus et 2 lignes de métro au moyen de plus de 290 véhicules (dont 93 trolleybus d'origine lausannoise, 17 rames pour le M1 et 15 pour le M2).

Les TL évoluent de plus en plus pour satisfaire les besoins de leur clientèle, en offrant une plus grande mobilité avec la création et la modification de plusieurs lignes, ainsi que le développement du réseau de trolleybus. Beaucoup de projets sont prévus dans les années à venir, avec le réseau 14 ou le réseau-t.

Avec ces stades importants, les TL sont loin d'en être à leur première évolution. En effet, ils ont plus de 115 ans d'histoire derrière eux : dressons donc une chronologie de toutes leurs étapes importantes.

1877

15 mars : mise en service du Lausanne-Ouchy (LO, "La ficelle"), premier funiculaire de Suisse. Il fait alors partie de la Compagnie du Chemin de Fer du Lausanne-Ouchy et des Eaux de Bret, constituée en 1874. La compagnie est rachetée en 1984 par la commune de Lausanne et dont la gestion est confiée aux TL.

1879

5 décembre : mise en service du Lausanne-Gare (LG) après trois ans de retard.

1894

Constitution de la Société des Tramways lausannois, nom initial des Transports publics de la région lausannoise et prévision d'un réseau de tramways à Lausanne.

1895

Construction de l'usine de Couvaloup, entre la rue St-Martin et la rue de la Solitude, pour alimenter en électricité le réseau de tramway. L'usine fait aussi office de dépôt pour les premières voitures.

1896

1 mars : pose des premières voies de trams.

29 août : inauguration officielle du premier réseau TL.

1er décembre : ouverture à l'exploitation régulière du réseau. 21 voitures desservaient 11 km de voies.

PDF, 90 KO
Le réseau de tramways en 1896

- « Tour de Ville » (Saint-François - Tunnel - Gare Jura-Simplon)
- « Saint-François - Chailly »
- « Gare Jura-Simplon - Gare Lausanne-Echallens »
- « St-François - Pontaise » *
- « St-François - Lutry »

* D'une déclivité de 11,3%, la ligne de la Pontaise a dû subir des tests supplémentaires de sécurité par des experts ingénieurs. Elle est ouverte à l'exploitation le 25 décembre.

La plupart des lignes ont reçu des signes distinctifs, permettant une différenciation visuelle de chaque itinéraire. Par exemple, la ligne de Lutry est désignée par un croissant de lune.

Signes des lignes de tramways jusqu'en 1912 2

N.B. La « Gare Jura-Simplon » est l'actuelle place de la Gare de Lausanne et la « Gare Lausanne-Echallens » l'actuelle place de Chauderon.

1898-1900

PDF, 100 KO Premières extensions

- Construction de la ligne « Gare Jura-Simplon - Hôpital ».
- Prolongement de la ligne « Gare Jura-Simplon - Gare Lausanne-Echallens » jusqu'à Prilly.
- Prolongement de la ligne « St-François - Chailly » jusqu'à La Rosiaz.

Cette extension implique aussi la construction de nouveaux locaux (dépôt et ateliers) à Prélaz, pour accueillir de nouvelles voitures.

Constitution de la "Compagnie des Chemins de fer électriques du Jorat".

1902

Prolongement de la ligne « Gare Jura-Simplon - Hôpital » jusqu'à la Sallaz.

Création des lignes régionales « Lausanne-Tunnel - Moudon » et « En Marin - Savigny » par la Compagnie des Chemins de fer électriques du Jorat.

1903

Mise en service des lignes « St-François - Cour - Montoie », « St-François - Renens » et « St-François - Gare-CFF - Boulevard de Grancy - Ouchy ».

1906

Ouverture des lignes « Gare Jura-Simplon - Chauderon » et « Tunnel - Le Mont - Cugy », première ligne interurbaine exploitée par les TL.

1907

Prolongement de la ligne « Tunnel - Cugy » jusqu'à Montheron.

1909

Mise en service de la ligne « Gare CFF - Bergières » (signe distinctif : le rectangle)

1910

Fusion des TL et de la Compagnie des Chemins de fer électriques du Jorat. Les TL reprennent l'exploiation de la ligne entre Lausanne et Moudon, ainsi qu'un embranchement pour Savigny. Avec cette opération, les TL doublent la longueur de leur réseau et acquièrent l'usine électrique de Mézières ainsi qu'un dépôt à Epalinges.

Ouverture de la ligne de renfort « St-François - Mousquines » (jusqu'en 1922).

1912

Les signes distinctifs des lignes de trams deviennent les numéros 1 à 11.

PDF, 120 KO
Etat du réseau de tramways en 1912

Suite à une pétition, les TL ouvrent la ligne 10 reliant St-François au port de Pully.

1913

Regroupement des lignes de tramways : deux tronçons de numéro différents sont accouplés afin d'engendrer une nouvelle ligne à numéro unique.


PDF, 120 KO
Etat du réseau de tramways de 1913 à 1930

1910-1930

Amélioration et rénovation de l'infrastructure (boucle de rebroussement, doublement et renouvellement des voies) et ralentissement de l'essor des TL pour l'extension des lignes pendant la première guerre mondiale.

1929

Introduction d'un service d'autobus : reprise de l'exploitation de la ligne S « Lausanne - St-Sulpice ».

1930

Introduction de la double numérotation pour les trams (1/11, 2/12...). La ligne « Lausanne - Montheron » est numérotée 20 et les trams du Jorat 21, 22 et 23.

Création d'une ligne de tram directe « St-François - Ouchy » via la Rasude. Celle-ci porte la numérotation 4/14).

PDF, 130 KO
Etat du réseau de tramways de 1930 à 1938

Ouverture des lignes d'autobus dite « Cité » (actuelle ligne 16) et « Mousquines » (actuelle ligne 12)


1931

Ouverture de la ligne d'autobus « Lausanne - Belmont » (actuelle ligne 66)

1932

Mise en service de la première ligne de trolleybus à Lausanne, à titre d'essai, entre la gare CFF et Ouchy via l'Avenue de la Harpe. En effet, les tramways comportaient beaucoup de désavantages pour une ville telle que Lausanne (forte déclivité, vitesse réduite, coûts élevés, forte sollicitation des freins...).

Un trolleybus prototype de marque Saurer (TL 1) et deux trolleybus FBW/SWS/BBC (TL 2-3) sont achetés par les TL. La ville de Lausanne a joué un rôle d'avant-gardiste en introduisant une des premières lignes de « trolleybus modernes » d'Europe. En revanche, la première ligne desservie par les ancêtres du trolley avait été introduite en 1912 entre Fribourg et Farvagny.

Gardé au sein des TL dès 1964, le trolleybus TL 2 été repris par l'Association RétroBus Léman dès 2001 qui l'exploite lors de circulations publiques en ville de Lausanne.

TL 2 / 16 juillet 2006,
Bellefontaine - FD
Premiers trolleybus à Lausanne

Les 3 premières unités de trolleybus lausannois ont été mises en service en 1932 sur la ligne "Gare-CFF - Ouchy" via l'avenue de la Harpe. Ci-contre, exploitation du trolleybus 2 en été lors de circulations publiques par l'Association RétroBus.


1933

Fermeture du tronçon de 1/11 « Gare-CFF - Ouchy » via le boulevard de Grancy.

Prolongement de la ligne de tram de Montoie (2/12) jusqu'au Bois-de-Vaux et de celle de la Pontaise (1/11) jusqu'au Parc des Sports.

Ouverture à l'exploitation de la ligne d'autobus « Tunnel - Monts de Pully » (actuelle ligne 65). A cette époque, l'extension du réseau de tram est à son apogée (66 km) et va laisser place petit à petit aux trolleybus et autobus.

1937-1939

Suite aux excellents résultats de la ligne de trolleybus d'Ouchy, les TL décident de commander une série de 32 nouveaux trolleybus (TL 4-35) de forme typiquement lausannoise avec leur capot à l'avant.

TL 5 / 25 août 2006,
Borde-Dépôt - FD
"Trolleybus à nez" TL 4-35

Ces trolleybus ont sûrement été la série la plus typique de l'histoire des transports lausannois car ils sont uniques au monde. Après avoir été conservé par l'exploitant, l'unité TL 5 est actuellement en possession de RétroBus qui prévoit de le mettre en circulation prochainement.

Cette décision va petit à petit faire disparaÓtre le réseau de tramway.
Entre 1938 et 1939, cinq lignes de tramways sont ainsi désaffectées et converties au trolleybus :

 - 1/11 « Gare-CFF - Parc des Sports » *
 - 2/12 « Bois-de-Vaux - Bergières »
 - 4/14 « Ouchy - St-François »
 - 6/16 « Gare-CFF - La Sallaz » *
 - 8/18 « Pully-Port - St-François »

* Voir 1942-1946

PDF, 110 KO
Etat du réseau de tramways de 1939 à 1961
Lignes traitillées : Voir 1942-1946

Un embranchement de la ligne 8 par trolleybus est également créé sur le tronçon « Montchoisi - Pierraz-Portay ».

La ligne d'autobus « Tunnel - Monts de Pully » est prolongée jusqu'à Forel.

1942-1946

Remise en service des tramways sur la ligne 1/11 entre les Epinettes et le Chemin des Oiseaux via la gare CFF, Saint-François, la Riponne et le Tunnel (seulement les dimanches et fête). La ligne 6/16 est prolongée jusqu'à Vennes dès 1944 et la ligne "Tour de Ville" 3/13 « St-François - Gare-CFF » de 1942 à 1946. Le tram a été rétabli pour des raisons de pénurie de pneumatiques durant la seconde guerre mondiale. Dès 1946, les trolleybus reprennent du service sur ces lignes.

1945

Introduction d'un service de camionnage.

1951

Remplacement de la ligne de tramway « Tunnel - Montheron » par une ligne de trolleybus.

Acquisition de 14 trolleybus FBW/Eggli/BBC, initialement numérotés TL 41-48 et 51-56.

1955

Instauration du service Busdirect, exploités par les TL.

1961

Reprise des tronçons « St-François - Prilly » et « St-François - Lutry » par des trolleybus.

Fin de la double numérotation.

1962-1963

Remplacement des lignes de tram du Jorat (Lausanne - Moudon, Lausanne - Chalet-à-Gobet et En Marin - Savigny) après 60 ans de service par des autobus.

1964

Suppression de la dernière ligne de tramway lausannois, entre Renens et la Rosiaz, pour laisser place aux trolleybus.

Mise hors-service des trolleybus TL 1-3. L'exemplaire numéro 2 est utilisé pour le dégivrage des lignes aériennes jusqu'en 1978.

Acquisition de 25 nouveaux trolleybus dit "batteuse" (TL 651-675) et de 20 remorques (TL 931-950) à l'occasion de l'exposition nationale de 1964 et suppression de la dernière ligne de tram.


PDF, 85 KO
Le réseau de trams en 1964

7/9 Renens - La Rosiaz

TL 668 / 1992,
Saint-François - PH
Batteuses TL 651-675

Ces véhicules ont été commandés à l'occasion de l'exposition nationale de 1964, qui s'est déroulée à Lausanne, au même titre que les 20 remorques Moser TL 931-950. D'origine en livrée bleue, ces véhicules ont ensuite arboré la livrée orange. L'Association RétroBus a récupéré, repeint dans sa livrée d'origine et exploite actuellement le TL 656 (voir sur le site de RétroBus). Elle a également conservé la batteuse 653 et la remorque 950, actuellement préservées au Seashore Trolley Museum, aux USA, ainsi que la remorque 933, en exploitation sur le réseau TL (voir reportage).

1969

Acquisition de quatre "batteuses" supplémentaires.

TL 679 / printemps 1992,
Vennes - PH
Batteuses TL 676-679

Suite au succès des batteuses acquises en 1964, les TL ont commandé 4 nouvelles unités légèrement différentes de leurs homonymes (par exemple une seule porte à l'arrière). L'Association RétroBus a récupéré le TL 679.

1960-1970

Ouverture et prolongement de nombreuses lignes.

1971

Mise en service de la ligne d'autobus entre Lausanne et l'aéroport de Genève-Cointrin.

1975-1976

Mise hors-service de la deuxième série de trolleybus (TL 4-35, renumérotés TL 504-535), vieille alors de presque 40 ans. Ces véhicules ont été remplacés par une série de 18 trolleybus FBW/SAAS/Hess (TL 701-718) dits "UST" et 9 trolleybus FBW/FFA/MFO (TL 591-599) achetés d'occasion à Genève.

TL 714 / 1992,
Désert - PH
TL 712 / 13 juin 2003,
Maladière - BF
"UST" TL 701-718

Afin d'assurer la mise hors-service des 32 trolleybus TL 4-35, vieux alors de près de 40 ans, les TL acquirent 18 trolleybus "UST" et 23 remorques Rochat (à partir de 1974). La plupart reçurent la livrée orange et certains la livrée bleue. Plus tard, certaines unités ont changé pour la livrée blanche actuelle.

1981

Réception de 30 trolleybus FBW/Hess/BBC (TL 721-750) jusqu'en 1984.
Il y a eu deux séries distinctes : les TL 721-740, équipés au début de rouleaux et de sièges beiges (puis de sièges en tissus) et les TL 741-750, directement équipés d'indicateurs à pastilles et de sièges en coque rouge.

TL 738 + 736 / 1995,
Grand-Pont - PH
Trolleybus TL 721-750

Commande de 30 nouveaux trolleybus, toujours en service actuellement.

1982

Mise en service du nouveau dépôt de la Borde.

1984

Reprise de la Compagnie du chemin de fer Lausanne - Ouchy par la commune et dont la gestion est confiée aux TL.

1986

Commande d'une série de 42 trolleybus NAW (TL 751-792), livrés jusqu'en 1990.

TL 762 / printemps 1992,
Praz-Séchaud - PH
Trolleybus TL 751-792

Commande de 42 nouveaux trolleybus, toujours en service actuellement.

1987

Suppression de la ligne d'autobus « Lausanne - Cointrin ».

1991

Mise en service du Métro-Ouest (TSOL, aujourd'hui nommé M1), qui a eu pour effet de nombreuses modifications de lignes dans l'ouest lausannois tels que le prolongement de la ligne de trolleybus 2 de la piscine de Bellerive au quartier de la Bourdonnette. 12 rames ont été commandées pour 1991 (TL 201-212) et 5 autres les ont rejointes dès 1995 (TL 213-217)

TL 204 / été 1991,
Provence - PH
Commande de 17 rames de métros

Numérotés TL 201-217, les 17 rames de métros du constructeur Vevey S.A. parcourent chaque jour des centaines de kilomètres entre Lausanne-Flon et Renens-CFF. Ci-contre, la livrée d'origine d'une rame de métro.

1995

Inauguration de l'atelier-dépôt de Perrelet, qui vient remplacer celui de Prélaz, ouvert vers 1900.

1998

Introduction d'un nouveau mode de traction au gaz avec la commande de 15 autobus à gaz de type VanHool A330CNG (TL 421-435).

Un bimode articulé prototype Neoplan (TL 800) a été mis en service sur le réseau.

2001-2002

Remplacement des "batteuses" restantes et des premiers trolleybus "UST" de 1975-1976 par la mise en service progressive de 28 nouveaux trolleybus bimodes à plancher bas Neoplan N6121 (TL 801-827).

2001 : Réception de 20 nouveaux autobus articulés à plancher bas VanHool (TL 541-560).

2002

24 novembre : Vote de la population pour la construction du Métro M2 «Ouchy - Epalinges», prévu pour 2008.

2003

Retrait des dernières unités de la série 701-718.

2004

Acquisition de dix nouveaux autobus articulés VanHool "new look" (561-570) et dix autobus à gaz de la même génération. (441-450).

Création de la ligne 18 « Lausanne-Flon - Crissier-Timonet ».

2005

Mise en service de trois autobus articulés VanHool "new look" supplémentaire (571-573).

21 avril : incendie du trolleybus bimode 818 à Lutry.

19 mai : incendie du bimode TL 825 dans le dépôt de Perrelet.

La décision de retirer provisoirement du service toute la série 800-827 est prise le soir du 19 mai. Un grand service de substitution est alors mis en place : des autobus provenant de Genève (TPG), Morges (BAM/MBC), Neuch‚tel (TN), Lucerne (VBL), B‚le (BVB), Zurich (VBZ) et d'Allemagne assurent le service durant plusieurs mois. Une remorque préservée par RétroBus est accouplée aux trolleybus 721-792. Des trolleybus provenant de la riviera vaudoise sont affectés à la ligne 9 et dix trolleybus genevois sont achetés d'occasion.
En ce qui concerne les véhicules bimodes, ils ont séjourné dans une halle de Panthalaz jusqu'au printemps 2006.

>>> Voir notre reportage sur les incendies et les véhicules de remplacement

2006

21 janvier : fermeture définitive du métro M2 ("La Ficelle") après 128 ans d'activité ! Le matériel roulant est vendu à la commune française de Villars-de-Lans qui prévoit un funiculaire reliant le village à la station d'hiver.

22 janvier 2006,
Montriond - BF
22 janvier 2006,
Ouchy - BF
Mise hors-service de la mythique "Ficelle"

Après 128 ans de bons et loyaux services pour la ville de Lausanne, la vénérable Ficelle a cessé son activité définitivement le 21 janvier 2006. Une journée spéciale le 22 janvier a été organisée pour rendre un tout dernier hommage à la ligne avant d'être démolie pour laisser place à la construction du nouveau métro M2, prévu pour 2008.

22 janvier : mise en service d'un service de bus nommé "Métrobus", assuré par sept autobus Solaris de location (TL 531-537).

23 février : décision officielle du retrait des 28 trolleybus hybrides Neoplan et départ pour l'Allemagne chez le constructeur.

Reddition progressive des autobus loués à d'autres villes.

Mise en service de sept véhicules à gaz supplémentaires (TL 451-457) pour venir compléter la série 441-450 de 2004.

2007

Réception de 22 nouveaux autobus articulés Neoplan Centroliner N4522 avec moteur D20 Common Rail. Numérotation 601-622.

75 ans du trolleybus en ville de Lausanne. Une fête a été organisée sur deux week-ends par l'Association RétroBus Léman, qui présentait d'ancien véhicules lausannois et romands.

2008

A venir : Ouverture à l'exploitation du nouveau M2 et du Réseau 08.


© SNOTL - 2006-2008. Site optimisé pour une résolution d'écran 1024 x 768.